Communication avec le Maître Djwal Khul °1

Laurent Chausson on 12 novembre 2013. Tags: , , ,

S’en tenir aux explications qui vous sont données n’est pas suffisant : comme je l’ai dit, il est nécessaire pour l’étudiant aspirant d’étudier, de comprendre et d’analyser les enseignements entendus, mais aussi de les remettre en question.
Ce point-là nécessite d’être développé : en effet, s’il n’en reste pas moins nécessaire de comprendre la profondeur des suggestions faites par le Maître sur l’esprit de l’étudiant aspirant, il est tout aussi nécessaire de remettre en question cette analyse.
Ceci est un point spécifique du sentier tel qu’il se présente aujourd’hui sur la voie des étudiants vers le chemin de la Maîtrise.
Comprendre n’est pas accepter, et remettre en question les mots du Maître est une manière énergétique de faciliter le processus d’intégration dans l’esprit de l’étudiant.
Remettre en question n’est pas vraiment contester, c’est confronter les deux visions : la vision que la personnalité a déjà intégrée et celle proposée par le Maître.
Comme un jeu de construction, l’esprit de l’étudiant s’exerce ainsi à une gymnastique consistant à élucider, du point de vue de la personnalité, les clés contenues dans l’enseignement.
Et c’est cette élucidation, réalisée par l’étudiant (et non par le Maître), qui conduira finalement l’étudiant à activer en lui les connaissances endormies utiles au réveil de sa propre conscience.
Les temps s’accélèrent, et dans ce temps particulier, les choses vont fonctionner ainsi : le Maître va infuser dans l’esprit un certain nombre de suggestions, que l’étudiant étudiera avec une phase de remise en question.
Et c’est dans la remise en question que l’esprit de l’étudiant va activer lui-même les clés à l’état latent en lui.
Et de cette activation naîtra la résonance énergétique correspondant de manière parfaite à la progression nécessaire dans l’esprit de l’étudiant.
Les temps ont donc changé, il n’y a plus le temps aujourd’hui, comme par le passé, de recevoir un enseignement à appliquer, qui mène à une autre étape, pour recevoir un autre enseignement, et progresser ainsi pas à pas sur le sentier de la Maîtrise.
Celui-ci se fait maintenant par l’étudiant lui-même, dans sa capacité autonome d’activation des clés intérieures latentes, grâce à sa remise en question des enseignements donnés.
La progression est d’une rapidité sans comparaison avec la façon de progresser jusqu’alors pratiquée dans les écoles intérieures.
Les changements seront d’une rapidité foudroyante, à la vitesse de la lumière illuminant les espaces jusqu’alors laissés dans l’ombre.
Ceci nécessite des qualités de grande autonomie, d’adaptation et aussi de renforcer le lien pour chacun avec le Maître intérieur.
Nous vous donnerons des moyens pratiques de renforcer ce lien, lors de vos contacts avec nous.
Nous vous aimons infiniment et vous donnerons tous les moyens utiles à votre progression en ces temps difficiles.
Le Maître D.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>