Le corps multidimensionnel : itinéraire d’un apprentissage – FONDATIONS N°2 par Al ‘Faret ambassadeur d’Andromède

Laurent Chausson on 26 octobre 2017

https://www.youtube.com/watch?v=yeEboKBIAb0

 

Bonjour à vous, je suis Al’Faret régent du secteur 3 de la galaxie d’Andromède.

Je suis extrêmement heureux d’être invité dans une assemblée par l’intermédiaire de ce canal et de pouvoir établir des premiers contacts conscients avec vous aujourd’hui.

Ces contacts ont déjà été établis avec certains de vos frères et sœurs de la Terre mais ils n’ont pas été aussi nombreux qu’avec nos frères les Pléiadiens pour les raisons qui vous ont été transmises et expliquées. 

Je suis Al’Faret et je suis en charge de la communication et de la pédagogie, notamment sur les systèmes de régénération que nous avons installés sur les plans de Lyra et aussi dans d’autres dimensions de la conscience et sur d’autres planètes à la demande de certains frères des étoiles qui nous en avaient fait la demande lors de nos séances plénières des réunions en confédération intergalactique. 

Nous sommes très heureux de pouvoir construire avec de nouveaux êtres de nouveaux partenariats, de nouvelles coopérations et pour aujourd’hui cela commence par un contact conscient à travers ce canal ici présent.

Le principal objectif de ce contact qui est récent pour lui, est pour vous de commencer à ressentir dans vos corps énergétiques et dans votre corps de lumière votre filiation avec notre galaxie, votre appartenance avec notre couleur spécifique et la fréquence que nous sommes en mesure de pouvoir activer.

Nous sommes issus d’une civilisation ancienne et nous avons fait nous aussi un long chemin, un long parcours et nous sommes très heureux aujourd’hui de pouvoir offrir aux civilisations qui le souhaitent une technologie et des assemblages de consciences et de matières qui permettent de pouvoir dans certains mondes où les corps de lumière ont commencé à s’éveiller de pouvoir harmoniser des solutions et de trouver des équilibres plus naturels lorsque des adaptations et des évolutions au niveau du monde dans lequel ils se trouvent sont en train de s’opérer.

Nous sommes très heureux que ces contacts puissent s’opérer à partir de maintenant car de la même façon qu’un pont de lumière s’était créé entre les Pléiadiens et les Terriens, ce pont de lumière commence à poser ses fondations entre les Terriens et ce que nous sommes, les consciences d’Andromède, afin de faciliter dans des temps à venir des échanges, vous dites de compétences mais plutôt de consciences afin de faire en sorte qu’au niveau de cette structure de consciences des différentes galaxies et des différents mondes tous ces échanges d’énergie puissent profiter au plus grand nombre et puissent permettre à certains de trouver des solutions là où d’autres se trouvent pour le moment en difficulté. 

Je suis Al’Faret. Je suis le régent du secteur 3 qui comporte notamment l’information et certaines équipes d’ingénieurs en charge d’établir des modifications de plans pour différents systèmes énergétiques que ceux de la galaxie d’Andromède afin de pouvoir adapter nos systèmes de régénération à vos besoins spécifiques.

Nous avons transmis il y a très peu de temps par ce canal quelques informations préliminaires qui pourront vous être transmises afin de continuer à vous familiariser avec notre spécificité dans la fréquence sous laquelle nous nous présentons aujourd’hui à votre conscience. Nous précisons cela de cette façon là parce que nous avons dans notre histoire ancienne de multiples habilitations et d’autres champs d’investigation qui sont les six autres secteurs qui structurent l’organisation de la conscience de notre galaxie.

Mais le secteur pour lequel je suis le régent a pour vocation de pouvoir communiquer de façon large et amplifiée avec tous les êtres qui souhaitent rechercher des solutions pour restaurer leurs différents systèmes qui sont en difficulté de pouvoir eux même se régénérer.

Je suis heureux de ces contacts d’aujourd’hui car cela pose en effet des fondations pour des communications plus claires, plus précises et des échanges entre nos civilisations afin que nous puissions tous ensemble profiter des progrès parcourus par chacune de nos civilisations. 

Je suis Al’Faret et la fréquence de mon nom résonne exactement en accord avec l’une des étoiles de notre galaxie qui est celle qui vous apparaît à vos propres yeux comme la plus brillante et avec laquelle pour l’instant votre ouverture de conscience est en mesure d’établir des communications de plus en plus conscientes et bientôt de plus en plus détaillées et de plus en plus précises.

Je vous laisse quelques instants afin de pouvoir là aussi écouter votre propre résonance à l’écoute de votre corde cosmique en résonance de la fréquence d’Andromède… 

Cela est bien pour aujourd’hui.

Nous vous invitons à vous mettre dans une écoute bienveillante et attentive de vos systèmes internes physiologiques dans les jours qui vont venir car dans ce premier contact et de votre propre résonance de votre corde cosmique avec notre fréquence en provenance d’Andromède certaines adaptions de vos systèmes énergétiques vont d’eux même s’opérer afin de grandir vers un meilleur équilibre.

Nous vous l’avons dit, nous avons développé une habilitation particulière dans les systèmes de régénération et les contacts avec notre fréquence invitent naturellement les systèmes qui d’eux même cherchant un équilibre sont invités à pouvoir avancer dans cette direction.

Soyez attentifs, particulièrement dans les trois prochains jours aux besoins particuliers du fonctionnement de votre corps physiologique qui cherchera à se mettre en accord avec cette nouvelle résonance de votre corde cosmique avec la fréquence d’Andromède. 

Je suis Al’Faret, régent du secteur trois de la galaxie d’Andromède.

Je suis très honoré et touché de cette première rencontre, et serai très heureux de me reconnecter avec vous le moment venu pour d’autres communications. Je vous remercie de votre invitation. Je vous salue et me retire. 

Canalisé par Laurent CHAUSSON le 8 juillet 2017

Gratitude à Thierry pour la retranscription