Communication avec le Maître Djwal Khul °3

Laurent Chausson on 12 novembre 2013

Les communications vont pouvoir commencer.
Avant de débuter cette collaboration, il est utile de te préciser certaines conditions nécessaires.
En premier lieu, je suis le Maître qui t’inspire ces pensées, mais je suis surtout celui qui est habilité à perfectionner ta manière de communiquer avec le plan des Maitres de la hiérarchie.
En effet, la disponibilité dont tu fais preuve ne suffit pas à établir une communication claire sans parasitage.
Il te faudra passer par une période de formation spécifique de télépathie avec nous, avant de démarrer la retransmission fidèle des enseignements du Maître auquel tu es relié.
Le temps n’est pas encore venu pour cela, car, comme je te l’annonce, tu dois perfectionner ton canal de retransmission.
Notre première leçon va commencer ainsi : je te propose de te donner quelques bases théoriques de compréhension des mécanismes de connexion et de retransmission.
Ton canal est fluide.
Cette fluidité est liée en grande partie à la confiance que tu as en nous. Cela est bien, car cela va faciliter les échanges, surtout lorsqu’ils vont devenir plus intenses et plus réguliers.
Je t’invite à recevoir mes instructions tous les jours, à la même heure ou à une heure différente, afin d’imprimer dans ton esprit ne capacité de connexion rapide avec moi.
Cette régularité va créer certaines connexions dans ton mental supérieur.
Ces connexions établies, je pourrai te transmettre des enseignements profonds sur des périodes de temps qui ne seront pas très longues, mais où tu prendras l’habitude de noter précisément tout ce que je te dicterai, mot après mot.
Cela a pour but d’habituer ton mental à une fluidité nouvelle, sans anticipation du mot à venir, ni d’appréciation du mot qui vient d’être transmis.
C’est cela la nouvelle fluidité dont tu feras bientôt preuve.
Cette phase achevée, nous pourrons passer à une nouvelle phase : te dicter un enseignement complet, assez court dans un premier temps, afin de te donner l’habitude de noter fidèlement la totalité d’un enseignement.
La retranscription la plus fidèle font tu pourrais faire preuve consisterait à ne plus réfléchir aux mots qui te seront transmis, mais à les laisser simplement s’imprimer dans ton esprit sans plus aucun commentaire.
A un certain point de notre relation, et tu n’en es pas très loin, tu deviendras même capable de canaliser tout en écoutant autre chose en même temps, et sans que cela ne vienne perturber la pureté de ton canal.
Sans cette phase importante, je ne pourrai pas te mener vers l’étape suivante : la disponibilité de ton esprit à la réceptivité d’enseignements que tu ne connais pas par avance.

Comment la relation avec les Maîtres de la hiérarchie s’inscrit-elle dans mon chemin vers l’éveil ?
Dans quelque temps, tu deviendras d’une telle disponibilité dans la communication avec nous, que tu pourras recevoir des enseignements du Bouddha qui n’ont jamais été révélés.
Tu ne les recevras pas simplement dans ton mental : tes corps éthériques en seront simultanément imprégnés, ce qui signifie que tu pourras à la fois comprendre les concepts qui auront ainsi été véhiculés dans ton mental supérieur, et en même temps les mettre en application, car leur inscription simultanée dans tes corps éthériques facilitera leur mise en action rapide.
Cela est un enseignement qui n’a pas encore été donné, en tous cas pas sous une forme actualisée.
Je veux parler de la difficulté que vous pouvez rencontrer lorsqu’une compréhension conceptuelle vous est donnée, ou transmise, et que vous souhaitez la mettre en application. Les difficultés que vous rencontrez pour passer de la compréhension à la mise en application sont liées au fait que vos corps éthériques, porteurs du fluide vital, ne sont pas, à ce moment de votre compréhension, synchronisés avec votre mental supérieur.
Ainsi, une discordance entre vos corps éthériques et votre mental supérieur crée des sortes de parasitages, et ce sont ces parasitages qui freinent où même empêchent totalement la mise en action de concepts qui ont été compris.
Dans cette nouvelle capacité de recevoir un enseignement diffusé simultanément par la voie de la télépathie liée au mental supérieur et par la voie de la transmission via les corps éthériques de l’enseignant à l’étudiant, la synchronisation sera parfaite, et il n’y aura plus aucune difficulté pour passer à l’action.
L’action réalisée montrera à la fois à l’étudiant et à son entourage, que l’enseignement reçu a été pleinement intégré, à la fois sur les plans de la compréhension et dans l’action de la vie quotidienne.
Cette action sur la vie quotidienne sera ce qui, véritablement, établira de manière visible la teneur parfaite et complète de l’enseignement reçu. En effet, l’étudiant sera à la fois en mesure de transmettre l’enseignement reçu et d’en expliquer les moindres détails et mécanismes, et de montrer la réalité dans son application de la forme que prend un enseignement reçu.
Cela étant, il ne devrait plus y avoir de problèmes de congruence entre des enseignements reçus et leur mise en œuvre.
La nouvelle génération d’enseignants sera une famille d’êtres qui n’enseigneront rien d’autre que ce dont ils montreront la pleine réalité dans leur propre vie quotidienne.
Ceux qui transmettent et forment d’autres êtres redeviendront enfin ce qu’ils n’auraient dû jamais cesser d’être : des modèles incarnés de l‘enseignement dispensé.
En qualité de Maîtres, nous avons tous passé l’étape de la mise en conformité de l’enseignement transmis et de sa pleine intégration.
En qualité de futurs Maîtres sur cette Terre, il vous reviendra, pour tous ceux qui adhèreront à cette nouvelle manière d’enseigner, de montrer à tous les êtres qui seront enseignés par vous cette harmonie retrouvée entre l’enseignant et l’enseignement.
Le Maître DK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>